----- Pour joindre le Service Formalités administratives et Assistance du Guichet Unique du CEPICI, contacter le (+225) 20302393 // Pour joindre le Service Agrément à l’Investissement au Guichet Unique du CEPICI, contacter le (+225) 20306874 ----- 1er semestre 2016: Le CEPICI a agréé 219 milliards de F CFA d'investissements privés -----

Actualités


Annonces légales

Annonces légales

30/12/2015
Le CEPICI agrée 669 milliards de FCFA d’investissement privé en 2015


Le dernier comité d’agrément tenu le 29 décembre 2015 à la Direction générale du CEPICI a porté les chiffres de l’agrément à l’investissement à 669,7 milliards de FCFA au titre de l’exercice 2015 dépassant l’objectif fixé à 500 milliards de FCFA.

En effet, ce sont au total, 185 entreprises qui ont bénéficié des avantages offerts par le Code des Investissement cette année, générant ainsi 6478 emplois effectifs.

Il faut noter que les entreprises agréées sont principalement d’origine ivoirienne (31%), marocaine (22%) et française (16%).

Depuis son adoption en 2012, le nouveau Code des Investissements a permis la captation de 1802 milliards de FCFA d’investissement.

Le Directeur Général du CEPICI, M. Emmanuel Essis s’est réjoui des performances réalisées et en a félicité toute l’équipe impliquée.

Il a rappelé que face aux défis de développement de la Côte d’Ivoire, les attentes du Gouvernement envers le CEPICI sont encore plus grandes. C’est pourquoi, M. Essis, par ailleurs, Président du Comité d’Agrément a saisi l’occasion pour annoncer que l’objectif fixé pour l’année 2016 est de 900 milliards de FCFA d’investissement à agréer.    

« 2016 sera une année de grands challenges à relever » a-t-il prédit tout en exhortant à l’amélioration des process pour corriger les imperfections.

Avant de clore la réunion à laquelle étaient conviés les membres du Comité de Direction du CEPICI, le Directeur Général a formulé ses vœux de bonne et heureuse année 2016 à tous les membres du Comité.

Précisons que le Comité est composé du CEPICI, des Ministères techniques et des administrations publiques telles que les Douanes et les Impôts.